Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog d'AVIGNONET INITIATIVES (Avignonet-Lauragais - 31)

A Avignonet, il y a toujours un peu de nostalgie à refermer un Festival. C'est un peu de l'été qui s'en va déjà, un peu de cet esprit "vacances en Lauragais" qui s'éloigne doucement. Restent alors les souvenirs des émotions et des rires provoqués par les spectacles que toute l'équipe d'Avignonet Initiatives a préparés et programmés de longs mois durant.

Le rituel des soirées est toujours un peu le même. Les festivaliers arrivent en avance, bien avant le lever de rideau prévu à 21h30. Certains ont réservé leurs places et pourtant ils sont là, très tôt, pour profiter de cette convivialité qui s'installe systématiquement sur la place Raymond d'Alfaro et de la douceur du soir.

Car si le Festival d'été avignonétain jouit du fabuleux cadre minéral que constitue le parvis de l'église majestueuse, c'est aussi une ambiance, un lieu d'échange, de discussions joyeuses et de retrouvailles à l'heure où la chaleur du jour décline. Si la météo est bien souvent au centre des conversations, en 2019, elle n'a contrarié le Festival qu'à la marge. Pas de caprice orageux, de pluie imprévue ou de coup de vent de dernière minute à l'horizon.

Alors que la canicule n'est pas encore installée, le 19 juillet, les spectateurs se donnent rendez-vous en nombre. Ce sont les Comédiens d'Avignonet, la troupe qu'Avignonet Initiatives abrite en son sein, qui ouvrent les festivités avec la nouvelle pièce de Jean François Pagès, "Basile prend le large". Il suffit d'entendre les rires fuser dès les premières secondes pour comprendre que le public savoure l'instant, que le pari est gagné. Emmenée par la Chorale du Vert Automne en première partie, la soirée mobilise de nombreux Avignonétains de tous les âges.

Quelques jours plus tard, c'est le ballet folklorique de Tanzanie qui vient déployer sa belle énergie sous les yeux de la foule entraînée par les rythmes. Ce 22 juillet, il fait de plus en plus chaud et les heures vespérales sont belles à Avignonet.

Le 2 août, les programmateurs invitent à un retour vers les années 60. La troupe des Crevettes musclées a laissé pour quelques heures le cabaret le Robinson pour se produire sur la scène du Festival. Ils enchaînent les hits des sixties pour le plus grand délice des spectateurs qui se déhanchent comme au bon vieux temps du Twist.

Le vent d'autan ne cessant de se renforcer a soufflé la seconde soirée théâtre du 25 juillet vers le 5 août. "On reporte", ont décidé d'un commun accord les organisateurs et la troupe devant des conditions ne faisant plaisir qu'aux éoliennes . Mais, le jour dit, les fidèles sont là. Encore et toujours. Le Lazzi Théâtre est venu rôder son nouveau spectacle "La foire du trône". C'est un événement. Et le talent de la petite troupe ne se dément pas. Sarcastique, caustique, l'action de la pièce située au Moyen Âge fait pourtant de drôles d'échos à l'actualité récente.

La clôture de ce Festival 2019 est revenue aux Tanneurs de Drac au cours d'une soirée médiévale débutée par un repas traditionnel - servi au pied du château - animé avec humour par le groupe Mefiat entre chansons et jonglage avec des éventails de feu. Le groupe musical a ensuite investi la scène. A la manière des troubadours occitans, forts d'une belle énergie, ils ont revisité les contes et légendes oscillant du folk au rock, de la modernité à la tradition devant un public convaincu.

Françoise Bonhoure, la présidente d'Avignonet Initiatives depuis 1998, l'a souligné à juste titre dans son discours d'ouverture : si le concours de la municipalité est très précieux, la belle dynamique et la renommée de ce festival tiennent aussi à l'engagement, à la ténacité et à la bonne humeur des nombreux bénévoles de l'association. Certains sont là depuis les débuts, il y a plus de trente ans, des nouveaux, des plus jeunes ont aussi rejoint le groupe qui est désormais doté d'un solide savoir-faire en matière d'accueil et de réactivité. Chacun a son rôle à jouer et la coordination se fait comme au cœur d'un orchestre symphonique en accordant toutes les partitions dans une belle synergie. L'organisation d'un festival ne laisse pas de place à l'à-peu-près ou à l'improvisation. Pour autant, ils savent faire face aux imprévus, trouver des solutions de dernière minute, gérer toutes les situations et sont dévoués à faire vivre l'été avignonétain qu'ils préparent depuis bien avant le printemps.

Mais ils ont également à cœur, chaque mercredi estival, d'accueillir les nombreux exposants et visiteurs des marchés de nuit. Un nouveau traiteur venu de Saint Papoul, le Recantou, a fait l'unanimité de ceux qui souhaitaient se restaurer sur site, d'autres ont préféré flâner au gré des stands, des food-trucks, de la buvette de la MJC pour passer une soirée des plus douces au cœur de l'été lauragais. Ces quatre marchés ont connu eux-aussi une fréquentation exceptionnelle.

A l'heure où le Festival avignonétain 2019 se referme, dans la tête des bénévoles associatifs, on pense, on réfléchit déjà à l'édition 2020.

 

 

Merci à Daniel Bonhoure, Bruno Alasset et Patricia Malmaison pour leurs photosMerci à Daniel Bonhoure, Bruno Alasset et Patricia Malmaison pour leurs photos
Merci à Daniel Bonhoure, Bruno Alasset et Patricia Malmaison pour leurs photosMerci à Daniel Bonhoure, Bruno Alasset et Patricia Malmaison pour leurs photosMerci à Daniel Bonhoure, Bruno Alasset et Patricia Malmaison pour leurs photos
Merci à Daniel Bonhoure, Bruno Alasset et Patricia Malmaison pour leurs photosMerci à Daniel Bonhoure, Bruno Alasset et Patricia Malmaison pour leurs photos
Merci à Daniel Bonhoure, Bruno Alasset et Patricia Malmaison pour leurs photosMerci à Daniel Bonhoure, Bruno Alasset et Patricia Malmaison pour leurs photosMerci à Daniel Bonhoure, Bruno Alasset et Patricia Malmaison pour leurs photos

Merci à Daniel Bonhoure, Bruno Alasset et Patricia Malmaison pour leurs photos

Voir les commentaires

Le jeudi 8 août, l'équipe d'Avignonet Initiatives aura le plaisir d'accueillir en clôture du Festival d'été Les Tanneurs de Drac.

Ils se produiront sur scène à partir de 21 h 30. La musique des Tanneurs ce sont des airs à danser et à boire qui vous plongent dans une ambiance de taverne. Un brin rock, un brin folk, musiciens et danseuses revisitent énergiquement mais toujours avec gaieté...  La « Gigue Ariégeoise »  et la « Bourrée Écossaise »sont des concepts à eux seuls... et c'est à la manière des troubadours Occitans que la musique, la danse et les légendes s’entremêlent et offrent au spectateur un voyage unique.

Avignonet, jeudi 8 août, 21h30, entrée 8 euros, gratuit - 18 ans

Les Tanneurs de Drac à Avignonet le 8 août

Voir les commentaires

Théâtre à Avignonet le lundi 5 août
Théâtre à Avignonet le lundi 5 août

C'est une troupe bien connue des Avignonétains et des fidèles du Festival d'été qui foulera les tréteaux du Festival d'été le lundi 5 août à 21 h30, celle du Lazzi Théâtre. Ils présenteront leur nouvelle pièce "La foire du trône". La soirée, initialement prévue le 25 juillet, a été reportée.

 "…Baron ! votre femme a accouché ! …non pas d’un fils, mais d’une fille !…" Funeste nouvelle pour le terrible baron Knorr qui voulait un successeur au trône…

Qu’importe, il fera de sa fille …son fils, Victorio !  Vingt ans plus tard, le fortuné vieillard décide de marier son « fils » à la fille de la Comtesse de Pinsaguel… un stratagème fallacieux par lequel il pense, enfin, obtenir un fils. "La foire du trône" est un spectacle total de commedia dell’arte où échos à l’actualité, rebondissements, quiproquos fusent dans un scénario endiablé, ponctué de chants, de combats et de travestissements… où même le public aura son rôle à jouer!

Avignonet Initiatives se réjouit d'accueillir à nouveau ces comédiens de grand talent.

Entrée 8 euros, gratuit moins de 18 ans, Place Raymond d'Alfaro, Avignonet, lundi 5 août 21h30

Voir les commentaires

Retour vers les Sixties... C'est une folle soirée que les Crevettes Musclées ont fait vivre au Festival d'été d'Avignonet le vendredi 2 août. Une soirée dansante, une soirée chantée et enchantée... Les habitués du cabaret le Robinson au Vernet connaissent bien leurs talents d'interprètes remarquables. Ce spectacle, Les années Yéyé, entièrement chanté en direct est une ode aux années soixante, une immersion à l'époque de Salut les Copains. Une scénographie soignée met en valeur une succession impressionnante de costumes qui a ramené les spectateurs à l'époque de Sylvie, Johnny, Cloclo, Françoise, France, Annie dite Sheila et tous les autres...

Les artistes ont ainsi alterné medleys, chansons, interventions drolatiques et quizz... Le premier groupe de Dick Rivers était-il Les Chaussettes Noires ou Les Chats Sauvages ? La bonne humeur de la petite troupe s'est vite emparée du public qui a rapidement eu des fourmis dans les jambes et très envie de fredonner et de danser sur "La plus belle pour aller danser", "Le petit bikini", "Si j'avais un marteau"...

Les trois chanteurs ont enchaîné les tubes de l'époque et les surprises sans répit. Ainsi, après les rappels, il fallait voir les sourires et la lenteur des 250 spectateurs à quitter la place Raymond d'Alfaro à regrets pour deviner sans peine qu'ils avaient passé une excellente soirée à découvrir ou redécouvrir les vieux refrains des idoles.

 

Photos Bruno Alasset
Photos Bruno AlassetPhotos Bruno Alasset
Photos Bruno AlassetPhotos Bruno AlassetPhotos Bruno Alasset

Photos Bruno Alasset

Photos Daniel BonhourePhotos Daniel Bonhoure
Photos Daniel BonhourePhotos Daniel Bonhoure

Photos Daniel Bonhoure

Photos Patricia MalmaisonPhotos Patricia Malmaison
Photos Patricia Malmaison
Photos Patricia MalmaisonPhotos Patricia Malmaison

Photos Patricia Malmaison

Voir les commentaires

La Place Raymond d'Alfaro aura un petit air rétro le vendredi 2 août à 21h30. Les Crevettes Musclées vont venir y réveiller les années Yéyé.

Ce spectacle haut en couleurs et en rythmes verra se succéder des dizaines de costumes pour faire danser et chanter le public sur les airs de la grande époque de Salut les Copains ! On y retrouvera ainsi les chansons de Sheila, Johnny, Cloclo, Polnareff, Sylvie Vartan, Dalida et tant d'autres encore... Rien qu'à les évoquer on entend déja "L'école est finie", "Si j'avais un marteau", "La leçon de Twist"...

Les années 60 sont celle de la grande bataille entre les tenants pour le Rock et les adeptes du Twist, des années d'une musique joyeuse et insouciante qui ravira les spectateurs...

Les années Yéyé, Avignonet-Lauragais, 21h30, entrée 8, gratuit moins de 18 ans

Les années Yéyé à Avignonet le 2 août

Voir les commentaires

Née en 1981, cette association - Syndicat d'Initiative jusqu'en janvier 2017 -repose sur une équipe de bénévoles motivés qui n'a qu'un but animer ce village du confin de la Haute-Garonne au Sud-Est de Toulouse. Riche de son passé cathare, de ses monuments lui conférant un cadre exceptionnel, Avignonet est aussi tourné vers l'avenir avec un très récent parc photovoltaïque et éolien. Un village à découvrir aussi à travers les manifestations du Syndicat : marchés de nuit estivaux, Festival d'été, Foire d'Automne, concerts et spectacles...

Pages

Hébergé par Overblog