Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog d'AVIGNONET INITIATIVES (Avignonet-Lauragais - 31)

Conférence sur l'Histoire le samedi 22 février 2020 avec Lucien Aries, Daniel Bonhoure et Sébastien Saffon

Avignonet Initiatives proposera une conférence le samedi 22 février à 17h à la Maison des Associations d'Avignonet.

Lucien Ariès présentera son nouvel ouvrage "Un Lauragais dans l'enfer de 14 - Le retour à la vie active". Il évoquera le rapatriement, la démobilisation, puis  le retour des poilus à la vie active, dans un pays en pleine crise économique, peu favorable à leur reconstruction morale et à leur réinsertion dans la société. Il abordera aussi les difficultés des ex-poilus, devenus chefs d’entreprise,  confrontés au problème de la hausse des prix et des salaires. Il montrera comment  les notes de Guerre 14-18 de Puginier rédigées par l’instituteur tout au long du conflit, témoignent de la vie dans un village du Lauragais, confronté à la dure réalité des nouvelles du front.

En première partie, s’exprimeront Daniel Bonhoure sur « Une famille de poilus avignonétains de 1906 à 1944 » à partir de l’analyse de leurs fiches militaires et Sébastien Saffon sur la vie dans les métairies du Lauragais des années 50 (à partir de son blog Les Carnets d'Emile www.lescarnetsdemile.fr).

 

Entrée libre

 

A lire aussi sur le sujet :

Voir les commentaires

Avignonet : Marie-Pierre Guisti remporte l'édition 2020 du concours de cassoulet

Le concours de cassoulet d'Avignonet est une institution incontournable de nos hivers. Chaque année, cette soirée fait tables combles.

L'édition 2020 qui s'est tenue le samedi 15 février n'a pas fait exception.

Le jury présidé par Céline Tafarello, chef de l'Auberge du poids public à Saint-Félix, a eu fort à faire pour départager les cassoulets présentés au concours général d'une part et ceux des Masters réunissant les gagnants des éditions précédentes d'autre part. Les concurrents tous amateurs sont pour autant des spécialistes de la discipline.

C'est par un examen visuel que commencent les jurés. La croûte, la présentation, les manchons qui dépassent ou non, tout est scrupuleusement observé. Vient ensuite la dégustation, bienveillante mais exigeante : note-t-on une présence suffisante de couennes ? Jus de viande et sucs ont-ils suffisamment imbibé les haricots ? Les roi lingots sont-ils suffisamment cuits mais sans excès non plus ? La saucisse a-t-elle été grillée au préalable ? Quel équilibre de l’assaisonnement ?

Cette année, au terme des délibérations, Marie-Pierre Guisti, fidèle concurrente de l'épreuve, a remporté la cassole d'or suivie par Manue Sicre et Michel Bonhoure, respectivement cassole d'argent et cassole de bronze. Elle a donc été intronisée comme le veut la tradition dans la confrérie des Grands gousiers d'Avignonet comme le sont tous les gagnants de l'épreuve depuis 1982.

Quant aux Masters, ils ont été remportés par Michel Mis.

Tous les gagnants ont été fort applaudis.

Les 140 convives ont ensuite pu se livrer au jeu de l'expertise à leur tour en dégustant les cassoulets dont la qualité et le haut niveau ont encore une fois été soulignés.

Les gagnants du concours général 2020 (photo B.Alasset)

Les gagnants du concours général 2020 (photo B.Alasset)

Le jury examine attentivement les cassoulets concurrents (photo C.Lechartier-Bonhoure)

Le jury examine attentivement les cassoulets concurrents (photo C.Lechartier-Bonhoure)

Une salle comble pour déguter les cassoulets (photo D.Bonhoure)

Une salle comble pour déguter les cassoulets (photo D.Bonhoure)

Voir les commentaires

Une partie des bénévoles de l'épopée théâtrale avignonétaine à l'issue de la représentation

Une partie des bénévoles de l'épopée théâtrale avignonétaine à l'issue de la représentation

Les Comédiens d'Avignonet sont revenus au port pour jouer une dernière fois la pièce de Jean-François Pagès "Basile prend le large". La comédie farfelue créée par la troupe lors du festival d'été 2019 est partie en tournée lauragaise durant une partie de l'automne.

Comme il est de tradition, l'ultime représentation a donc eu lieu au foyer d'Avignonet le samedi 8 février. Pour la dernière fois ont donc été présentés "Le géant des mers", ce bateau incertain sorti de l'imagination fantasque de l'auteur et rendu à la réalité grâce au savoir-faire et à l'ingéniosité des frères Louis et Denis Ramon ainsi que l'impayable machine à oeufs carrés qui facilite leur rangement dans les boîtes d'une façon incroyable. 

La truculence des comédiens et de leur metteuse en scène a fait le reste. Réparties, scènes d'actions échevelées, virgules occitanes et quiproquos ont provoqué les rires à la chaîne.

Françoise Bonhoure, la présidente d'Avignonet Initiatives, en ouverture de la soirée a salué l'implication des nombreux bénévoles qui oeuvrent à la réussite de ce spectacle et a remercié chaleureusement la chorale du Vert Automne qui assure la première partie avec brio.

Ce sont près de cent spectateurs qui ont ainsi répondu favorablement à l'invitation au rendez-vous du rire.

"Basile prend le large" est terminée mais déjà à l'horizon se profile la perspective d'une nouvelle création estivale pour la petite troupe. Ils sont déjà pied d'oeuvre et seront de retour sur la scène de la place d'Alfaro au mois de juillet.

Voir les commentaires

Du rire et des facéties.. ô mon bateau !

Du rire et des facéties.. ô mon bateau !

Ohé du bateau ! Qu'on se le dise... Après leur tournée automnale qui les a conduits de Villenouvelle aux Cassès en passant par Caragoudes, les Comédiens d'Avignonet seront de retour à domicile le samedi 8 février à 21 h.

Ils interprèteront leur pièce "Basile prend le large", écrite par Jean-François Pagès, au foyer d'Avignonet.

"Basile prend le large" narre l'histoire d'Armelle et Basile Trabucaïre dont la vie se complique sérieusement lorsque, par décret, l'élevage des poules et des lapins est interdit. Avec leurs amis, Tatiana et Nestor Passepoil, ils vont donc envisager toutes les solutions possibles pour survivre malgré l'arrêt brutal de leur activité. Jusqu'à ce que jaillisse une idée lumineuse... ou presque... Et comme toujours dans ces cas-là, rien ne sera simple mais tout sera prétexte au rire... On retrouvera les ingrédients qui ont fait le succès de la petite troupe : des réparties cinglantes, des situations cocasses, des machines infernales et cette toute petite touche d'occitan qui vient épicer les situations.

Le rendez-vous du rire à ne pas rater...

En 1ère partie, la chorale du Vert Automne

Samedi 8 février, 21h, foyer d'Avignonet

Entrée 5 euros, gratuit - de 18 ans

Les Comédiens d'Avignonet à... Avignonet le samedi 8 février à 21h

Voir les commentaires

Née en 1981, cette association - Syndicat d'Initiative jusqu'en janvier 2017 -repose sur une équipe de bénévoles motivés qui n'a qu'un but animer ce village du confin de la Haute-Garonne au Sud-Est de Toulouse. Riche de son passé cathare, de ses monuments lui conférant un cadre exceptionnel, Avignonet est aussi tourné vers l'avenir avec un très récent parc photovoltaïque et éolien. Un village à découvrir aussi à travers les manifestations du Syndicat : marchés de nuit estivaux, Festival d'été, Foire d'Automne, concerts et spectacles...

Pages

Hébergé par Overblog