Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le blog d'AVIGNONET INITIATIVES (Avignonet-Lauragais - 31)

Jeudi 31 juillet à 21h30, se produiront sur la scène du Festival d'été les membres du groupe Sale Pierrot.

Le syndicat d'initiative avignonétain aime convier sur sa scène les nouveaux messagers de la chanson française et ce groupe, à la touche originale, devrait conquérir les spectateurs amateurs de ce genre. Le groupe toulousain lancera à la rentrée son nouvel album "Grand soir et petit matin...". Une expérience originale à découvrir, redécouvrir au fil des notes... Sale Pierrot, c’est ce gars qui dans son testament invite ses amis à profiter de la vie, comme le dit si bien le poème de Gaston Couté. De la chanson entraînante et bien ciselée par un groupe dont on parle de plus en plus. Sale Pierrot, c'est quatre piliers de comptoir convaincus de leur grande utilité. Après tout, un pilier de comptoir, c'est quelqu'un qui accepte de se noyer dans l'alcool pour éviter que le bar ne coule. Sale pierrot, c’est un quatuor originaire de Toulouse spécialiste de la chanson braillée et débraillée qui chante l'alcool, la révolution, les femmes et surtout les copains qui rendent la vie plus supportable. Sale Pierrot, c’est des chansons à boire et à déboire, des chansons à texte et à prétexte. Prétexte à quoi ? Prétexte à dire et à médire, chanson pour de rire à proscrire...

A découvrir jeudi...

Entrée 8 €, gratuit moins de 12 ans

Place Raymond D'Alfaro, repli au foyer en cas de mauvais temps

"Sale Pierrot" au festival d'été d'Avignonet (31)

Voir les commentaires

Published by Syndicat -

Retour en images sur le ballet de Bolivie qui s'est produit lundi soir à Avignonet...

Du rythme, des couleurs, des masques égrenés au fil des danses et des chansons remarquablement interprétées sont venues enchanter un public fidèle de cette programmation. Même si les caprices du temps avaient contraint les organisateurs au repli en salle

N'oubliez pas : Lundi 4 août ENSEMBLE FOLKLORIQUE NATIONAL DES MINORITES DE QIANDONGNAN CHINE POPULAIRE

Merci à Daniel Bonhoure pour les photos
Merci à Daniel Bonhoure pour les photosMerci à Daniel Bonhoure pour les photos

Merci à Daniel Bonhoure pour les photos

Voir les commentaires

Published by Syndicat -

Le lundi 28 juillet à 21h30, Place Raymond d'Alfaro, le Syndicat d'Initiative aura le plaisir d'accueillir le Ballet folklorique de Bolivie "Manuel Acosta".

D'une renommée internationale, ce ballet fait escale à Avignonet pour notre plus grand plaisir. Les danses et les rythmes qu'ils vous proposeront vous toucheront, nous n'en doutons pas. Ils sont le reflet de conditions de vie et de travail âpres mais sous-tendus par un perpétuel espoir.

Les ballets sont la touche du Festival d'été avignonétain depuis plus de 30 ans maintenant. Un public fidèle vient à ces rendez-vous annuels pour un dépaysement garanti dans le cadre somptueux de la Place Raymond D'Alfaro. Rénovée très récemment, elle offre un environnement historique et minéral idéal, les pierres rendent aux spectateurs la chaleur accumulée durant la journée.

C'est une invitation au voyage sans bouger du Lauragais que vous propose le Syndicat d'Initiative...

Voici un texte de présentation pour mieux vous faire connaître la Bolivie et le ballet "Manuel Acosta":

~~Pays des Indiens Aymaras, province de l’empire des Incas, la Bolivie devient colonie espagnole après la conquête de PIZARRO et gagne son indépendance en 1825. Sa géographie s’organise sur des lignes parallèles d’est en ouest, la première étant volcanique et dominée par de hauts sommets. Lui succède un haut plateau massif, dit de l’Altiplano, où l’on trouve quelques îlots, soit de sel, soit de terres cultivables et dans lequel dort le lac Titicaca considéré comme le lieu de naissance du peuple bolivien et celui où naquit un extraordinaire panthéon de dieux protecteurs des populations Aymaras. La dernière partie de cette géographie complexe est celle dite des Llanos, au climat chaud et humide, qui descend jusqu’au pied de l’Amazonie et s’y fond. C’est aussi le seul pays d’Amérique du sud qui n’a pas d’accès à la mer. Le tout forme un assemblage stupéfiant de forêts, de neiges éternelles, de volcans et de déserts de sel. Terres de feu et de châteaux d’eau où l’homme indien a su cultiver des terrasses en haute altitude et l’homme blanc construire les chemins de fer les plus vertigineux du monde. Christianisés par les missionnaires, les Indiens des Andes ont su greffer sur le culte catholique des rites qui répondent à leurs croyances profondes et expriment leur désir d’indépendance. Dans certains villages de Bolivie, à l’occasion de la fête Dieu, des hommes se parent du plumage du condor et s’approprient ainsi sa force mythique. Dans les communautés indiennes, la « Pachamama », la terre mère, est considérée comme un être vivant auquel il convient de faire des cadeaux pour s’attirer ses bonnes grâces. Les Boliviens sont d’un naturel hospitalier et malgré les difficultés de la vie dans cette partie du monde, ils sont tous prêts à tendre les bras et à accueillir ceux qui viennent jusqu’à eux pour partager soupes, tisanes et bouillons, ou encore une fête populaire. Sur le plan de la culture musicale, la carapace du tatou s’est faite instrument de musique, les flûtes s’essoufflent à contretemps, les tambours battent funestement. Sentimentales, pudiques ou revendicatives, les chansons dressent la chronique des hommes. Elles tentent de donner une forme à leur destin. Quant aux danses, elles offrent un double spectacle. Une violence qui reflète les conditions de vie toujours dures d’une population prise entre la foi catholique héritée des espagnols et les multiples recours à des saints de passage, et une douceur qui souligne que rien n’est désespéré, que la poésie peut survivre, que l’amour est une source de réconfort pour les danseurs et musiciens de Bolivie. Et dans la nuit qui se teinte de mauve avec le coucher du soleil, la « diablada » continuera à égrener ses musiques, témoignages d’un peuple dont l’origine se perd dans la nuit des temps. Voici un peuple porté par les ailes d’un oiseau roi. Voici les fils du vent et les enfants du soleil. Voici le Ballet folklorique de Bolivie « Manuel ACOSTA ».

Lundi 28 juillet, 21 h30, Place Raymond d'Alfaro, entrée 8 €, gratuit moins de 12 ans

Repli à l'intérieur en cas d'intempéries

Ballet de Bolivie à Avignonet (31), le 28 juillet 2014Ballet de Bolivie à Avignonet (31), le 28 juillet 2014
Ballet de Bolivie à Avignonet (31), le 28 juillet 2014

Voir les commentaires

Published by Syndicat -

Les organisateurs du Syndicat d'Initiative ont été contraints, au regard des caprices de la météo et des alertes oranges, de reporter la soirée théâtre du vendredi 25 juillet au samedi 26 juillet à 21h30.

Vous retrouverez en première partie la chorale du Vert Automne

Les Comédiens d'Avignonet joueront ensuite la nouvelle pièce de J.-F. Pagès, une comédie échevelée narrant les aventures de deux comparses Birolaze et Malcousinat cherchant à faire fortune par tous les moyens et... sans se fatiguer.

Mais il faut compter avec leurs compagnes, Julienne et Ursule qui vont tenter de redresser la situation au regard des gendarmes qui veillent au grain...

Dur rire, des gags des facéties à n'en plus finir !

Merci de faire suivre cette information autant que vous le pourrez, votre aide nous sera précieuse.

A ce soir avec des chansons, des rires et du soleil...

Ce soir, théâtre à Avignonet (31) "Birolaze tourne mal"

Voir les commentaires

Published by Syndicat -

L'équipe de décorateurs était à pied d'œuvre tôt ce matin pour préparer la représentation de théâtre de ce soir.

Les Comédiens d'Avignonet joueront, après une première partie chansons avec la chorale du Vert Automne, la nouvelle comédie de J.-F. Pages "Birolaze tourne mal".

La représentation est, à cette heure et au regard des prévisions météo changeantes, maintenue pour ce soir, vendredi 25 juillet à 21h30.

Toutefois si le temps tournait mal lui-aussi la représentation pourrait alors être reportée à demain soir, samedi 26 juillet à 21h30.

La décision sera prise en fin de journée, début de soirée.

Toute la troupe espère pouvoir compter sur votre compréhension et votre soutien tout au long de ces aléas indépendants de sa volonté.

Senior Météo, Aïe Aïe Aïe...

Les décorateurs à l'oeuvre dans la matinée
Les décorateurs à l'oeuvre dans la matinée
Les décorateurs à l'oeuvre dans la matinée

Les décorateurs à l'oeuvre dans la matinée

Voir les commentaires

Published by Syndicat -

Et si on jetait un œil en coulisses ?

Les Comédiens d'Avignonet (la troupe du Syndicat d'Initiative) ont repris le chemin des tréteaux depuis le cœur de l'hiver pour répéter la nouvelle comédie de leur auteur favori, Jean-François Pagès. La pièce sera jouée le vendredi 25 juillet à 21h30.

"Birolaze tourne mal" réunit tous les ingrédients qui ont fait leur succès : des gags, des quiproquos, des jeux de mots, une touche, juste une touche d'occitan et des situations rocambolesques pour déclencher un rire à chaque virgule...

Aristide et Saturnin, les deux compères les plus fainéants que la Terre ait portés, n'ont qu'une idée en tête : s'enrichir sans trop se fatiguer et surtout sans travailler. Pour cela, toutes les combines même les plus farfelues leur paraissent être les bonnes.

Heureusement leurs femmes, Julienne et Ursule, veillent au grain pour éviter à leurs maris fantasques de tomber dans les filets des fins limiers de la gendarmerie ou d'être une nouvelle fois les victimes du recéleur grec local...

Autant dire que l'aventure ne sera pas de tout repos et que les rebondissements seront nombreux...

L'auteur a ficelé là une comédie échevelée et surprenante.

En première partie, la Chorale du Vert Automne viendra entonner les refrains les plus célèbres de la chanson française.

Une soirée à ne pas rater !

Vendredi 25 juillet, 21h 30, Place Raymond D'Alfaro

Entrée : 8 € , gratuit pour les moins de 12 ans

A Avignonet (31), Birolaze tourne mal...
A Avignonet (31), Birolaze tourne mal...A Avignonet (31), Birolaze tourne mal...
A Avignonet (31), Birolaze tourne mal...

Voir les commentaires

Published by Syndicat -

La saison estivale à Avignonet est lancée et bien lancée.

Accompagnés par un temps idéal, les organisateurs ont accueilli de très nombreux visiteurs le mercredi 16 juillet pour le 1er marché de nuit de la saison qui s'annonce prometteuse.

Bijoux, poterie, objets d'artisanat divers, produits de bouche et gourmandises (ah ! les oreillettes du Vert Automne) alternent d'un stand coloré à l'autre. Et pour ceux qui souhaitent prolonger la soirée sous les marronniers, on peut se restaurer sur place et la buvette MJC (où les bénévoles de l'association vous servent avec le sourire) ouvre ses portes tous les mercredis.

Le lendemain, jeudi 17 juillet, c'est une projection de cinéma en plein air qui a été proposée pour ouvrir le Festival d'été. Une soirée très agréable de l'avis de tous les participants. Avec "la fille du puisatier" de Daniel Auteuil, c'est toute la Provence de Pagnol qui est venue mêler ses senteurs à celles de l'air léger du Lauragais.

Vous n'avez pas pu assister aux débuts du Festival et des marchés ?

Il vous reste encore 3 mercredis pour venir flâner devant les stands et pour le programme complet du festival, cliquez sur le lien ci-dessous.

A très bientôt à Avignonet !

Quelques instants du 1er marchés de nuit par Daniel BonhoureQuelques instants du 1er marchés de nuit par Daniel BonhoureQuelques instants du 1er marchés de nuit par Daniel Bonhoure
Quelques instants du 1er marchés de nuit par Daniel Bonhoure

Quelques instants du 1er marchés de nuit par Daniel Bonhoure

La soirée cinéma en plein air le 17 juilletLa soirée cinéma en plein air le 17 juillet
La soirée cinéma en plein air le 17 juilletLa soirée cinéma en plein air le 17 juillet

La soirée cinéma en plein air le 17 juillet

Voir les commentaires

Published by Seb -

Le Festival d'été d'Avignonet s'offre une ouverture pas comme les autres en 2014. Elle aura lieu ce soir, jeudi 17 juillet à 21h30.

Nous vous porposons "une toile", un ciné en plein air, juste sous les étoiles du Lauragais. Et pas avec n'importe quel film, pas avec n'importe quel auteur...

D'ici, on entend presque les cigales de la Provence alors pourquoi ne pas inviter Marcel Pagnol ? Sa petite musique des mots explore avec tant de précision les joies et les maux de la société des années 1940.

"La fille du puisatier" est un film du provençal Daniel Auteuil qui décrit les joies des premières amours innocentes et les douleurs des familles soucieuses du qu'en dira-ton.

En coupant à travers champs pour aller porter le déjeuner à son père, Patricia rencontre Jacques. Elle a dix-huit ans, il en a vingt-six. Elle est jolie, avec des manières fines de demoiselle ; il est pilote de chasse et beau garçon. Un peu de clair de lune fera le reste à leur seconde rencontre. Il n’y aura pas de troisième rendez-vous : Jacques est envoyé au front. Patricia attendra un enfant de cette rencontre. Les riches parents du garçon crieront au chantage, Patricia et son père, le puisatier, auront seuls la joie d’accueillir l’enfant. Une joie que les Mazel leur envieront bientôt et chercheront à partager, car Jacques est porté disparu…

Avec : Daniel Auteuil, Kad Merad, Astrid Bergès-Frisbey, Sabine Azéma, Nicolas Duvauchelle... Durée : 2 h

Alors laissez-vous tenter...

Jeudi 17 juillet, 21h30, dans la cour de l'école (ou si intempéries, au foyer)

Entrée 8 €, gratuit pour les moins de 12 ans

Pour aller plus loin et mieux connaître l'œuvre de Marcel Pagnol :

Marcel Pagnol, un autre regard, Karin Hann, éditions du Rocher, 2014

Et si on se faisait un ciné en plein air à Avignonet (31)?
Et si on se faisait un ciné en plein air à Avignonet (31)?

Voir les commentaires

Published by Syndicat -

Précurseur en la matière, le Syndicat d'Initiative propose depuis plus de 20 ans maintenant les marchés de nuit de l'été.

En 2014, nous ne déroderons pas à la règle.

A la clé ? Un moment de douceur estivale et de convivialité.

Les stands sont installés autour de la Mairie, place de la République de 19h à minuit. On y trouve, bijoux, produits artisanaux, produits de bouche et spécialités locales (ah ! les oreillettes du Vert Automne...).

On peut se restaurer sur place, tout est prévu afin de pouvoir prolonger la soirée. Et pourquoi ne pas la terminer en dégustant l'une des désormais célèbres glaces servies par la MJC ?

Tous les ingrédients sont réunis pour profiter de l'été à Avignonet.

Cette année, vous pourrez retrouver les marchés les mercredis 16, 23 ,30 juillet et 6 août.

Nous vous y attendons...

Les marchés de nuit de retour à Avignonet (31)

Voir les commentaires

Published by Syndicat -

L'été est là ! Afin de ne rater aucun des spectacles incontournables du Lauragais, voici le Programme du Festival d'été d'Avignonet...

A vos agendas, pages juillet et août !

Jeudi 17 juillet : Cinéma de plein air « La fille du puisatier » de Daniel AUTEUIL

En coupant à travers champs pour aller porter le déjeuner à son père, Patricia rencontre Jacques. Elle a dix-huit ans, il en a vingt-six. Elle est jolie et délicate ; il est pilote de chasse et beau garçon. Un peu de clair de lune fera le reste mais Jacques est envoyé au front tandis que Patricia attendra un enfant de cette rencontre… Toute la verve de Pagnol mise en images avec talent par Daniel Auteuil…

Vendredi 25 juillet : «Birolaze tourne mal » théâtre occitan et français par les Comédiens d’Avignonet

La nouvelle farce échevelée de J-F. Pagès narre les aventures de deux compères et de leurs compagnes en recherche du moyen de faire fortune sans trop se fatiguer… Un projet complexe à élaborer… Rebondissements, imprévus, répliques qui fusent et rires garantis ! Avec en première partie, la Chorale du Vert Automne

Lundi 28 juillet : Ballet folklorique de Bolivie

La carapace du tatou, les flûtes et les tambours accompagnent les danses boliviennes qui narrent la vie quotidienne dure et âpre au milieu des forêts, des déserts de sel, des volcans et des paysages à couper le souffle.

Jeudi 31 juillet : Sale Pierrot en concert

Sale Pierrot, c’est ce gars qui dans son testament invite ses amis à profiter de la vie, comme le dit si bien le poème de Gaston Couté. De la chanson entraînante et bien ciselée par un groupe dont on parle de plus en plus...

Lundi 4 août : Ballet folklorique de Chine Populaire

L’Ensemble folklorique national des minorités de Qiandongnan vient pour vous enchanter de ses chants, de ses musiques et de ses splendides costumes traditionnels à travers un spectacle inoubliable.

Tous les spectacles ont lieu Place Raymond D’Alfaro à 21h30 (repli au foyer si mauvais temps) Entrée : 8 € (gratuit moins de 12 ans) Abonnement : 35 € les 5 spectacles

Pour nous écrire : tourisme.avignonet@laposte.net

Les marchés de nuit

Mercredis 16,23,30 juillet et 6 août, de 19h à minuit, Place de la République, Produits locaux, artisanaux, marché de plein air Restauration sur place possible Buvette MJC

Festival organisé avec le soutien de la municipalité d'Avignonet, Du Conseil Général de la Haute-Garonne, des Festivals du Sud et de Boralex (parc éolien et photovoltaïque)

Le Festival d'été 2014, Avignonet-Lauragais (31)
Le Festival d'été 2014, Avignonet-Lauragais (31)Le Festival d'été 2014, Avignonet-Lauragais (31)
Le Festival d'été 2014, Avignonet-Lauragais (31)

Le Festival d'été 2014, Avignonet-Lauragais (31)

Voir les commentaires

Published by Syndicat -

Née en 1981, cette association - Syndicat d'Initiative jusqu'en janvier 2017 -repose sur une équipe de bénévoles motivés qui n'a qu'un but animer ce village du confin de la Haute-Garonne au Sud-Est de Toulouse. Riche de son passé cathare, de ses monuments lui conférant un cadre exceptionnel, Avignonet est aussi tourné vers l'avenir avec un très récent parc photovoltaïque et éolien. Un village à découvrir aussi à travers les manifestations du Syndicat : marchés de nuit estivaux, Festival d'été, Foire d'Automne, concerts et spectacles...

Pages

Hébergé par Overblog